Contrats doctoraux et post-doctoraux – Campagne 2022 : résultats

Bureau et PC
Photo : Dejan Krsmanovic (Creative Commons)

Au titre de sa campagne 2022, le LabEx DynamiTe finance 2 contrats doctoraux (3 ans), 1 contrat doctoral co-financé (3 ans), ainsi que 3 contrats post-doctoraux (1 an).

Les auditions se sont déroulées les lundi 4 et mardi 5 juillet 2022. Après délibération du jury de sélection, voici les résultats :

Contrats doctoraux

Candidat·e·s sélectionné·e·s :

Clarisse CHARDOT
“Des Rennes et des Néandertaliens dans le Centre-Est de la France : mobilité et exploitation des territoires.”
Thèse encadrée par Sylvain SORIANO (UMR 7041 ArScAn).
Thèse rattachée au Groupe de Travail “Changements environnementaux et sociétés dans le passé”.

Pierre SACHOT
“Dynamiques spatio-temporelles de la communauté de micromammifères dans la ville de Paris : enjeux écologiques, socio-territoriaux et génétiques.”
Thèse encadrée par Sarah BORTOLAMIOL et Thierry FEUILLET (UMR 7533 LADYSS).
Thèse rattachée au Groupe de Travail “Biodiversité, savoirs, pratiques et engagements”.

Candidates sur liste complémentaire :

1ère – Raphaëlle RANNOU
“Voyageuses, archéologues, conservatrices. Circulations, rôles et représentations des femmes orientalistes en Europe (XIXe -XXe siècle).”
Thèse encadrée par Julie VERLAINE (UMR 8058 CHS).

2e – Keisha CORANTIN
“La production illicite de l’espace urbain. Pouvoir et pratiques des groupes armés dans la production de l’habitat populaire en périphérie de Medellín, Colombie.”
Thèse encadrée par Antonine RIBARDIERE et Alexis SIERRA (UMR 8586 PRODIG).

3e – Alizée LAZZARINO
“Les pratiques d’occupation informelles et solidaires dans le quartier : Une étude de la formation d’une identité citoyenne
micro-localisée à Beyrouth et à Barcelone.”
Thèse encadrée par Eric DENIS (UMR 8504 Géographie-cités).

Contrat doctoral co-financé : “Dynamiques paléoclimatiques et socio-environnementales dans le nord-ouest de l’Arabie au cours de l’Holocène : approche spatiale et pédo-sédimentaire des archives palustres et dunaires de l’oasis d’al-ʿUlā.”

Thèse encadrée par Laurent LESPEZ (UMR 8591 LGP) et Louise PURDUE (UMR 7264 CEPAM).

Candidat sélectionné :

Amaury FERNANDES

Candidat·e·s sur liste complémentaire :

1ère – Kara LABIDI

2e – Anthony BOURDELLE

Contrats post-doctoraux

Candidat·e·s sélectionné·e·s :

Joëlle ROLLAND
“Le verre dans la reconstruction des territoires celtiques : entre concurrence d’ateliers, territoires politiques et affichages
identitaires.”

Projet encadré par Laurence MANOLAKAKIS (UMR 8215 Trajectoires. De la sédentarisation à l’état).
Post-doctorat rattaché aux Groupes de Travail “Construction de la spatialité dans les sociétés anciennes” et “Territoires culturels et circulations des sociétés anciennes”.

Anaël MARREC
“La méthanisation. Dynamiques et circulations internationales d’une promesse technologique face à une double crise
(1970-2000).”

Projet encadré par Judith RAINHORN (UMR 8058 CHS).
Post-doctorat rattaché aux Groupes de Travail “Penser la production de l’urbain entre Suds et Nords : approches,catégories, méthodes” et “Circulation des modèles et hétérogénéité des développements”.

Nicolas BUREAU
“Transition(s) entre chasse et élevage : impact des alternances dans les relations aux animaux et à l’espace
chez les populations autochtones de Seward et du North Slope (Alaska).”

Projet encadré par Olivier BIGNON-LAU (UMR 7041 ArScAn).
Post-doctorat rattaché aux Groupes de Travail “Milieux (péri-)glaciaires et stratégies des populations” et “Territoires culturels et circulations des sociétés anciennes”.

Candidat·e·s sur liste complémentaire :

1ère– Nora GUELIANE
“L’entre deux : Planifier le M’Zab pour un conflit à venir.”
Projet encadré par Valérie CLERC (UMR 245 CESSMA) et Eric DENIS (UMR 8504 Géographie-cités).

2e – Barbara CHITI
“Spatialités urbaines et dynamiques territoriales en Mésopotamie au IIIe millénaire av. J.-C. L’apport du site de
Kunara (Kurdistan d’Irak).”
Projet encadré par Grégorie CHAMBON (UMR 8210 ANHIMA).

3e – Vincent BOS
“Les matérialités de la transition énergétique du lithium. Une approche croisée par les infrastructures de trois projets au
Sud (Chili) et au Nord (Australie, France).”
Projet encadré par Géraud MAGRIN (UMR 8586 PRODIG).

Félicitations aux candidat·e·s selectionné·e·s, et merci à toutes celles et tous ceux qui ont pris part à cette campagne de recrutement.