“Circulation des modèles et hétérogénéité des développements”

Responsables :

 Philippe CADÈNECESSMA : Centre d’Etudes en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques (UMR 245)
 Elisabeth PEYROUXProdig : Pôle de Recherche pour l’Organisation et la Diffusion de l’Information Géographique (UMR 8586)

Présentation :

La relation entre système économique et développement est au cœur de nombreux débats. Le modèle économique libéral, qui repose sur la liberté d’entreprendre et d’échanger et sur la protection des droits de propriété, et ses évolutions contemporaines, notamment sous la forme très débattue du néolibéralisme, suscitent un certain nombre de questions, notamment en termes de convergence et d’homogénéisation des processus de développement dans le cadre d’économies de plus en plus mondialisées. La question du dépassement de ces modèles est également posée dans le cadre des débats sur le “post-néolibéralisme” ou le “post-développement”.

L’objectif de ce Groupe de Travail (GT) est d’analyser la diffusion de ces modèles, de leurs formes et de leurs modifications, et l’invention ou la recréation de modèles alternatifs, avec l’hypothèse que des processus de reformulation, de contestation et de dépassement entrent en jeu, endogènes ou résultant de circulations de certains Nords vers certains Suds, de certains Suds vers d’autres Suds ou vers le Nord. L’étude des hétérogénéités du développement, en lien avec les différents paradigmes appliqués et à partir de l’étude d’espaces et de territoires concrets, permet d’alimenter la réflexion de façon originale. Le GT permet la mise en commun de travaux d’économistes et de géographes, juristes, anthropologues et sociologues.

Mots-clés :

Développement, modèles économiques, modèles urbains, circulation des modèles, transfert de politiques, chaînes de valeurs transnationales, stratégies de villes, échanges Nord/Sud.

Terrains de recherche :

Hong Kong, Shanghai, Phnom Penh, Mumbai, Le Cap, Johannesburg, Nouakchott, Vancouver, Mexico, Dakar, Paris.

Les régions prises en compte sont : le Sud Cameroun, le Sud du Maroc, le Bassin parisien, la Ruhr, le Nord de la Bulgarie, le Sud du Kazakhstan, l’Inde du Nord-Ouest, la Malaisie péninsulaire et l’île indonésienne de Java.

Publications :

  • PEYROUX E., NINOT O., 2019, De la “smart city” au numérique généralisé : la géographie urbaine au défi du tournant numérique, L’Information Géographique, 83(2), pp. 40-57.
  • NINOT, O., PEYROUX E., 2018, Révolution numérique et développement en Afrique : une trajectoire singulière, Questions Internationales, n°90, mars-avril 2018.
  • PEYROUX E., SANJUAN T., 2016, “Stratégies de villes et “modèles” urbains : approche économique et géopolitique des relations entre villes”, EchoGéo [En ligne], 36 | 2016, mis en ligne le 30 juin 2016. URL : http://echogeo.revues.org/14642 ; DOI : 10.4000/echogeo.14642
  • “Territoires de l’urbain en Asie : une nouvelle modernité ?” – sous la direction de Manuelle FRANCK et Thierry SANJUAN – Ed. CNRS, octobre 2015 : http://www.cnrseditions.fr/societe/7177-territoires-de-l-urbain-en-asie.html