“Penser la production de l’urbain entre Suds et Nords : approches, catégories, méthodes”

Responsables :

 Antoine FLEURY Géographie-cités (UMR 8504)
 Marianne MORANGE CESSMA : Centre d’Etudes en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques (UMR 245)
 Charlotte VORMSCHS : Centre d’Histoire Sociale du XXème siècle (UMR 8058)

Présentation :

Ce Groupe de Travail (GT) interroge les effets des catégorisations, les enjeux de la conceptualisation, les méthodes et les approches de la production de l’urbain. Il place au cœur de son projet l’étude des interactions qui mettent en jeu les acteurs de celle-ci dans la diversité de leurs statuts (publics et privés, individuels et collectifs) et des réseaux dans lesquels ils s’inscrivent (locaux, nationaux ou mondiaux). Dans ce cadre, une attention particulière est accordée aux politiques publiques, à leur élaboration et à leur mise en pratique, ainsi qu’aux diverses formes d’action collective et aux dynamiques de production de normes (techniques, urbanistiques, urbaines, statistiques, etc.).

À partir de terrains variés, situés dans des villes des Suds comme des Nords, le GT développe une approche comparative du fait urbain et entend aller plus loin dans le décloisonnement, déjà en cours dans les études urbaines, entre Nords et Suds. L’objectif est de faire progresser non seulement les possibilités concrètes de comparaison Nord/Sud mais également de favoriser la mise en débat des catégories, des théories et des méthodes par lesquels le fait urbain lui-même est saisi. Qu’elle s’accroche à une notion, à un objet ou à un terrain, l’interdisciplinarité constitue un ressort essentiel de ce décloisonnement et de cette réflexion critique. Qu’ils soient géographes, historiens, démographes, sociologues ou urbanistes, les membres du GT mènent des recherches empiriques correspondant à quatre grands objets largement transdisciplinaires qui dessinent quatre axes de réflexion collective :

  • Axe 1 : Foncier, immobilier, marchés locaux et financiarisation de la ville ;
  • Axe 2 : Ressources urbaines, inégalités sociales et changement urbain ;
  • Axe 3 : Normes et pratiques dans la production des espaces, des économies et des sociétés urbaines ;
  • Axe 4 : Acteurs et pratiques du gouvernement des villes.

Les travaux conduits dans chacun de ces axes sont amenés à dialoguer entre eux, notamment à travers une mise en perspective des différentes manières d’approcher un objet commun, comme par exemple : les politiques de logement, les dynamiques immobilières et foncières, les pratiques économiques et commerciales, les espaces publics, ou encore les trajectoires sociales et résidentielles. Les échanges méthodologiques sont privilégiés, ainsi que la confrontation des grilles de lecture théoriques de ces différents objets.

Mots-clés :

Production de l’espace urbain, comparaison internationale, Nords/Suds, foncier, immobilier, ressources urbaines, inégalités sociales, informalité, normes, gouvernement, politiques urbaines, logement, commerce, emploi, espaces publics, populations, peuplement, mobilités.