21/01/16 – Séminaire « Le périurbain d’ici et d’ailleurs : de l’hybridation à l’intensité ? »

Urban Pixels

Les Groupes de Travail « Produire la ville “ordinaire” » et « Relations villes-campagnes : comparaisons Nord/Sud » du LabEx DynamiTe organisent, en collaboration avec l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Île-de-France (IAU îdF), un séminaire sur le thème « Le périurbain d’ici et d’ailleurs : de l’hybridation à l’intensité ? ». Il déroulera :

le jeudi 21 janvier 2016
de 9h30 à 17h30
IAU îdF (salle Delouvrier)
15 rue Falguière – 75015 Paris

Les recherches académiques sur les espaces périurbains suscitent un intérêt croissant des décideurs : leur évolution récente montre une inflexion dans les processus d’étalement urbain (ralentissement, nouvelles morphologies), susceptible de les rendre plus conformes aux objectifs de durabilité. Au sein de deux groupes de travail du Labex DynamiTe (« Produire la ville “ordinaire” » et « Relations villes-campagnes : comparaisons Nord/Sud ») des recherches ont été menées en collaboration avec l’IAU îdF, en particulier dans le cadre du programme PUCA « Du périurbain à l’urbain ».

Afin de valoriser leurs résultats auprès des aménageurs et des collectivités locales et de replacer les travaux sur le périurbain francilien par rapport à d’autres métropoles françaises et à des exemples internationaux, la journée de rencontres comportera 3 tables rondes : le périurbain francilien sera ainsi comparé à celui de Lyon, de Marseille-Aix, de Toulouse ; à la région londonienne, à l’Allemagne rhénane, à la Californie. On s’interrogera aussi sur les spécificités de l’ouest et de l’est francilien et sur l’appartenance au Grand Paris du périurbain plus lointain de l’Oise et de l’Eure.

La comparaison des terrains franciliens avec les recherches menées autour d’autres métropoles s’articulera autour de quatre questionnements principaux :

  • les habitants : la diversification des profils sociodémographiques et des clientèles périurbaines ;
  • les mobilités : l’apparition de nouveaux comportements privilégiant la proximité ;
  • les espaces de nature : de nouvelles formes d’appropriation ;
  • la fabrique de l’action publique locale : la construction d’un local intra-métropolitain.

Inscription gratuite et obligatoire : http://j.mp/peridici