« Au Brésil, les associations au cœur d’une réponse solidaire et démocratique au COVID19 » : une enquête d’Isabelle HILLENKAMP, Natália LOBO et Beatriz SCHWENCK

Masques
Photo : Prachatai (Creative Commons)

Isabelle HILLENKAMP, chargée de recherche au sein de l’UMR 245 CESSMA (unité partenaire du LabEx), mène avec Natália LOBO et Beatriz SCHWENCK, chercheuses au Brésil, une enquête sur à l’impact et les réponses au COVID de deux réseaux de femmes au Brésil. L’un est un réseau d’agricultrices situé dans un territoire rural (zone forestière), et l’autre un réseau d’artisanes travaillant selon les principes de l’économie solidaire dans la périphérie de São Paulo.

Un premier texte de divulgation est disponible, en français sur le site de Mediapart, et en portugais sur le site de l’Instituto Humanitas Unisinos.