Contrats doctoraux et post-doctoraux – Campagne 2020 : résultats

Photo : Ivan Radic (Creative Commons)

Au titre de sa campagne 2020, le LabEx DynamiTe finance 2 contrats doctoraux (3 ans) et 3 contrats post-doctoraux (1 an).

Les auditions se sont déroulées les mercredi 23 et jeudi 24 septembre 2020. Après délibération du jury de sélection, voici les résultats :

Contrats doctoraux 

Candidates sélectionnées :

Ada KERSERHO
« Politique du son. Ethnographie des espaces de silence à Mumbai. »
Thèse encadrée par Véronique DUPONT (UMR 245 CESSMA).
Thèse rattachée aux Groupes de Travail « Penser la production de l’urbain entre Suds et Nords : approches, catégories, méthodes » et « Images, sons et territoires ».

Thaís TANURE
« Les enjeux de la mémoire : disputes et patrimonialisation de la traite transatlantique et de l’esclavage à Rio de Janeiro et à Nantes (1983-2019). »
Thèse encadrée par Pascale GOETSCHEL (UMR 8058 CHS).
Thèse rattachée au Groupe de Travail « Patrimoines : savoirs et circulations ».

Candidat·e·s sur liste complémentaire :

1ère – Constance THIROUARD
« Dynamiques de peuplement et régionalisation culturelle dans le nord-ouest de l’Alaska au IIe millénaire de notre ère : approche spatio-temporelle des données de l’archéologie et de l’ethnohistoire dans la région du fleuve Kobuk. »
Thèse encadrée par Claire ALIX et Brigitte FAUGÈRE (UMR 8096 ArchAm).

2ème – Evan MESMIN
« Analyse des interrelations entre crise hydrologique et faiturbain portuaire en Loire bourbonnaise et nivernaise depuisle Moyenâge : nouvelles approches méthodologiques. »
Thèse encadrée par Gilles ARNAUD-FASSETTA (UMR 8586 PRODIG) et Emmanuèle GAUTIER (UMR 8591 LGP).

Contrats post-doctoraux

Candidat·e·s sélectionné·e·s :

Laura CORSI
« Croiser les connaissances sur la Chaussée, l’île et le Raz de Sein : Réalisation d’un webdocumentaire dédié aux interactions entre dynamiques territoriales et biodiversité marine. »
Projet encadré par Marie CHENET (UMR 8591 LGP).
Post-doctorat rattaché aux Groupe de Travail « Images, sons et territoires ».

Antoine DORISON
« L’agriculture urbaine préhispanique sur sols volcaniques : une étude archéopédologique comparée entre Centre et Occident du Mexique. »
Projet encadré par Michelle ELLIOTT (UMR 7041 ArScAn).
Post-doctorat rattaché au Groupe de Travail « Changements environnementaux et sociétés dans lepassé ».

Sara TASSI 
« Le retour des « choses ». Économies intimes de la restitution au Bénin méridional. »
Projet encadré par Saskia COUSIN (UMR 245 CESSMA).
Post-doctorat rattaché au Groupe de Travail « Patrimoine : savoirs et circulations ».

Candidats sur liste complémentaire :

1er – Benjamin GEHRES
« Mécanismes de peuplement et interactions sociales au Néolithique ancien. Une approche archéométrique de la territorialité durant le Rubané en Alsace. »
Projet encadré par François GILIGNY et Louise GOMART (UMR 8215 Trajectoires).

2ème – Loïc LEBRETON
« Impacts des variations climatiques sur les peuplements interglaciaires en France septentrionale. »
Projet encadré par Julie DABKOWSKI (UMR 8591 LGP) et Sylvain SORIANO (UMR 7041 ArScAn).

Félicitations aux candidat·e·s selectionné·e·s, et merci à toutes celles et tous ceux qui ont pris part à cette campagne de recrutement.