Contrats doctoraux et post-doctoraux – Campagne 2022 : résultats

Bureau et PC
Photo : Dejan Krsmanovic (Creative Commons)

Au titre de sa campagne 2022, le LabEx DynamiTe finance 2 contrats doctoraux (3 ans), 1 contrat doctoral co-financé (3 ans), ainsi que 3 contrats post-doctoraux (1 an).

Les auditions se sont déroulées les lundi 4 et mardi 5 juillet 2022. Après délibération du jury de sélection, voici les résultats :

Contrats doctoraux 

Candidat·e·s sélectionné·e·s :

Clarisse CHARDOT
« Des Rennes et des Néandertaliens dans le Centre-Est de la France : mobilité et exploitation des territoires. »
Thèse encadrée par Sylvain SORIANO (UMR 7041 ArScAn).
Thèse rattachée au Groupe de Travail « Changements environnementaux et sociétés dans le passé ».

Pierre SACHOT
« Dynamiques spatio-temporelles de la communauté de micromammifères dans la ville de Paris : enjeux écologiques, socio-territoriaux et génétiques. »
Thèse encadrée par Sarah BORTOLAMIOL et Thierry FEUILLET (UMR 7533 LADYSS).
Thèse rattachée au Groupe de Travail « Biodiversité, savoirs, pratiques et engagements ».

Candidates sur liste complémentaire :

1ère – Raphaëlle RANNOU
« Voyageuses, archéologues, conservatrices. Circulations, rôles et représentations des femmes orientalistes en Europe (XIXe -XXe siècle). »
Thèse encadrée par Julie VERLAINE (UMR 8058 CHS).

2e – Keisha CORANTIN
« La production illicite de l’espace urbain. Pouvoir et pratiques des groupes armés dans la production de l’habitat populaire en périphérie de Medellín, Colombie. »
Thèse encadrée par Antonine RIBARDIERE et Alexis SIERRA (UMR 8586 PRODIG).

3e – Alizée LAZZARINO
« Les pratiques d’occupation informelles et solidaires dans le quartier : Une étude de la formation d’une identité citoyenne
micro-localisée à Beyrouth et à Barcelone. »
Thèse encadrée par Eric DENIS (UMR 8504 Géographie-cités).

Contrat doctoral co-financé : « Dynamiques paléoclimatiques et socio-environnementales dans le nord-ouest de l’Arabie au cours de l’Holocène : approche spatiale et pédo-sédimentaire des archives palustres et dunaires de l’oasis d’al-ʿUlā. »

Thèse encadrée par Laurent LESPEZ (UMR 8591 LGP) et Louise PURDUE (UMR 7264 CEPAM).

Candidat sélectionné :

Amaury FERNANDES

Candidat·e·s sur liste complémentaire :

1ère – Kara LABIDI

2e – Anthony BOURDELLE

Contrats post-doctoraux

Candidat·e·s sélectionné·e·s :

Joëlle ROLLAND
« Le verre dans la reconstruction des territoires celtiques : entre concurrence d’ateliers, territoires politiques et affichages
identitaires. »

Projet encadré par Laurence MANOLAKAKIS (UMR 8215 Trajectoires. De la sédentarisation à l’état).
Post-doctorat rattaché aux Groupes de Travail « Construction de la spatialité dans les sociétés anciennes » et « Territoires culturels et circulations des sociétés anciennes ».

Anaël MARREC
« La méthanisation. Dynamiques et circulations internationales d’une promesse technologique face à une double crise
(1970-2000). »

Projet encadré par Judith RAINHORN (UMR 8058 CHS).
Post-doctorat rattaché aux Groupes de Travail « Penser la production de l’urbain entre Suds et Nords : approches,catégories, méthodes » et « Circulation des modèles et hétérogénéité des développements ».

Nicolas BUREAU
« Transition(s) entre chasse et élevage : impact des alternances dans les relations aux animaux et à l’espace
chez les populations autochtones de Seward et du North Slope (Alaska). »

Projet encadré par Olivier BIGNON-LAU (UMR 7041 ArScAn).
Post-doctorat rattaché aux Groupes de Travail « Milieux (péri-)glaciaires et stratégies des populations » et « Territoires culturels et circulations des sociétés anciennes ».

Candidat·e·s sur liste complémentaire :

1ère– Nora GUELIANE
« L’entre deux : Planifier le M’Zab pour un conflit à venir. »
Projet encadré par Valérie CLERC (UMR 245 CESSMA) et Eric DENIS (UMR 8504 Géographie-cités).

2e – Barbara CHITI
« Spatialités urbaines et dynamiques territoriales en Mésopotamie au IIIe millénaire av. J.-C. L’apport du site de
Kunara (Kurdistan d’Irak). »
Projet encadré par Grégorie CHAMBON (UMR 8210 ANHIMA).

3e – Vincent BOS
« Les matérialités de la transition énergétique du lithium. Une approche croisée par les infrastructures de trois projets au
Sud (Chili) et au Nord (Australie, France). »
Projet encadré par Géraud MAGRIN (UMR 8586 PRODIG).

Félicitations aux candidat·e·s selectionné·e·s, et merci à toutes celles et tous ceux qui ont pris part à cette campagne de recrutement.