École d’Été 2015 – Équipe pédagogique

Loup BERNARD Loup BERNARD
 Centre Camille Jullian (UMR 7299)
 loup.bernard@unistra.fr

Archéologue protohistorien, Loup BERNARD est Maître de Conférences à l’Université de Strasbourg depuis 2006 et en détachement au Centre Camille Jullian UMR 7299 depuis 2014. Ses travaux d’archéologue sur l’habitat celtique et ses territoires en Provence comme dans le Sud de l’Allemagne l’ont amené à développer un SIG en ligne, ArkeoGIS. C’est un outil bilingue, en ligne et gratuit, permettant d’agréger et de requêter des extraits de bases de données en ligne afin de mettre en commun les données existantes entre archéologues et paléoenvironnementalistes.

Publications
  • BERNARD L., BOUFFIER S., COPETTI A., ISOARDI D., SACCHETTI F., Aux frontières du territoire Marseillais : rythmes grecs et rythmes celtiques entre le VIIe et le Ve siècle av.J.-C. in GARCIA D., BOUFFIER S., ed. « Les territoires de Marseille Antique », errance, Arles, 2014, 71-98
  • BERNARD L., ArkeoGIS v2.0, Élements d’analyse de la mise en ligne de bases multilingues sur fond cartographique: fonctionnalités, apports et limites In COSTA L., DJINDJIAN F., GILIGNY F. (eds.), Actes des 3èmes Journées d’Informatique et Archéologie de Paris, JIAP 2012, Archeologia e Calcolatori supplemento 5 – 2014, p. 228-237.
  • BERNARD L., Études de cas et réflexions à partir de la situation de la vallée du Rhin sur l’intérêt du webSIA coopératif arkeoGIS in ALBERTI G., FELIU C., PIERREVELCIN G. éd. (2014) : Transalpinare. Mélanges offerts à Anne-Marie Adam, Ausonius Mémoires 36, Bordeaux, pp. 77-88
  • BERNARD L., BOUFFIER S., TREZINY H. – Grecs et indigènes dans le territoire de Marseille in Grecs et indigènes de la catalogne à la mer Noire, collection Bibliothèque d’Archéologie Méditerranéenne et Africaine (BiAMA) du CCJ n°3, 2010, pp. 129-145
  • BERNARD L., WIELAND G., Keltische Siedlungsspuren auf den Nordterrassen des Neuenbürger Schlossberges, in Archäologische Ausgrabugnen in Baden-Württemberg 2010, Konrad Theiss Verlag GmbH, Stuttgart, pp.117-121

 Laurent COSTA
 ArScAn : Archéologies et Sciences de l’Antiquité (UMR 7041)
 laurent.costa-asi@mae.u-paris10.fr
 http://abp.hypotheses.org/?lang=fr_FR

Laurent COSTA est archéologue, Ingénieur de Recherche CNRS, spécialisé dans l’application de la géomatique aux sciences historiques. Après avoir développé le SIG départemental du service archéologique du Val-d’Oise, il a été recruté comme ingénieur au CNRS en 2006. Il est actuellement membre de l’UMR ArScAn (Archéologies et Sciences de l’Antiquité) et dirige le programme Archéologies du Bassin Parisien et sa plateforme de données géo historiques Recif-Reagit et participe à plusieurs programmes de fouilles à l’étranger (Espagne, Grèce, Italie). Il est impliqué dans plusieurs programmes de recherches historiques collaboratifs dont le programme Alpage. Il a développé une thèse de doctorat sur l’impact des SIG sur les organisations en archéologie et s’intéresse aujourd’hui plus particulièrement aux technologies geo-collaboratives et à leurs potentiels pour la recherche.

Publications
  • COSTA L., ROBERT, Analyse des réseaux géographiques du Término de Villajoyosa, Villajoyosa Antique, Territoire et topographie, Le sanctuaire de la Malladeta, Chap. I., Volume 141, Col. De La Casa, pp. 7 – 42, 2014
  • NOIZET H., BOVE B., COSTA L., Paris de Pixels en Parcelles, Presses de l’université de Paris 8, 354 p., 2013
  • COSTAL., Les référentiels géographiques comme enjeu de l’interdisciplinarité, l’Espace géographique, 2013
  • COSTA L., Les bases de données géographiques, Sources et techniques de l’archeogéographie, Robert, S. (Dir.), Presses de l’Université de Franche-Comté, p. 57 – 62, 2011
  • COSTA L., SANDRINE R., Guide de lecture des cartes anciennes, éditions Errance, 95 p., 2009

Silhouette femme Sarra FERJANI
 Trajectoires (UMR 8215)
 sarraferjani@yahoo.fr

Docteure en archéologie, spécialisée dans l’étude du territoire à l’âge du Fer dans le Nord de la France, Sarra FERJANI a développé, au cours de son cursus universitaire, une approche méthodologique des données archéologiques. Actuellement membre de l’UMR 8215-Trajectoires, elle s’intéresse de près à la modélisation des bases de données et à leur insertion au cœur de systèmes d’informations, notamment géographiques. Elle s’intéresse également à la programmation web et à la mise en ligne des données scientifiques.

Publications
  • FERJANI S., ONFRAY M., TRÉMAUD C. (éd. scientifique), Matières premières et gestion des ressources, Actes de la 7e Journée Doctorale d’archéologie de l’ED 112, ArchéoDoct n°7, Publications de la Sorbonne, Paris, 2014.
  • AUBRY L., FERJANI S., « Le Système d’information du programme « Archéologie du Bassin parisien » ». Entre SIG et SGBD, vers un applicatif Open Source adapté », in Giligny François et al., Actes des 2èmes journées d’Informatique et Archéologie de Paris – JIAP 2010 (Paris, 11-12 juin 2010), Archeologia e Calcolatori, Supplemento 3, 2012, 75-95.
  • AUBRY L., FERJANI S., « Des Corpus aux données. La base de données Archéologie du Bassin Parisien », in Rapport Archéologie du Bassin parisien 2009-2010, UMR 7041 ArScAn, 2010, 91-100.
  • AUBRY L., FERJANI S., « La base de données Archéologie du Bassin parisien. Vers un système d’information aux fonctionnalités avancées », in Rapport Archéologie du Bassin parisien 2008, UMR 7041 ArScAn, 2009, 195-214.
  • AUBRY L., FERJANI S., QUILLIEC B., « État de la base de données du programme », in Rapport Archéologie du Bassin parisien 2006-2007, UMR 7041 ArScAn, 2007, 83-90.

Mathieu FERNANDEZ

 Mathieu FERNANDEZ
 HT2S : Histoire des Technosciences en Société (EA 3716)
 mathieufernandez@yahoo.fr

Après une formation d’ingénieur en génie urbain et en histoire, Mathieu FERNANDEZ oriente ses recherches vers le temps long urbain étudié par les SIG appliqués aux ressources spatiales historiques. Sa thèse se concentre sur un relief urbain évolutif conçu grâce à une analyse spatiale des sources cartographiques des XIXe et XXe siècle à Paris, proposant et interprétant une lecture épaisse de l’espace. Il a également pu mener récemment des recherches sur l’histoire de l’eau et de l’énergie, conçues également comme des marqueurs de l’histoire longue de la ville.

Publications
  • FERNANDEZ M., ROLLENHAGE TILLY L., « Le Cnam : terrain de recherches énergétiques », in Cahiers de l’Histoire du Cnam, n°2 (nouvelle série), février 2015.
  • FERNANDEZ M., « The ground of Paris and scientists during the 19th century. Apparition of an atlas of the underground. Application using GIS software », in Actes. VI congreso AISU : Visibile/Invisibile, Scrim Edizioni, Edition électronique, Catane, 2014.

Davide GHERDEVICH Davide GHERDEVICH
 Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
 dgherdevich@gmail.com
 https://uvsq.academia.edu/DavideGherdevich

Après sa maîtrise en histoire du Moyen-Age, Davide GHERDEVICH a suivi à l’Université de Sienne un master de spécialisation en archéologie urbaine médiévale et, en 2009, a soutenu à l’université de Trieste sa thèse de doctorat en Géomatique et systèmes informatifs territoriaux. En 2010, comme responsable scientifique du projet de l’Université de Trieste « Routes de la connaissance archéologique historique du Frioul Lombard », il a travaillé en particulier à l’interprétation de photos aériennes, au traitement et à l’utilisation des cartes historiques et à la création de SIG et analyse spatiale pour la reconstruction des routes anciennes. En décembre 2012, il a obtenu une bourse de recherche Marie Curie de la Fondation Gerda Henkel pour travailler au LAMOP de l’Université Paris 1, dans le domaine du SIG et de la modélisation 3D. Maintenant il est ingénieur d’études à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, pour la réalisation du site web collaboratif du projet ANR Polima.

Publications
  • GHERDEVICH D., NOIZET H., « Les rythmes spatiaux et temporels de la dynamique urbaine à Paris du 16e au début du 19e s. », III Coloquio international evoluçao da paisagem urbana, CITCEM, Braga, 2014, pp. 175-204.
  • GHERDEVICH D., GONIZZI S., MONTAGNER G., « La fotografia aerea e il sensore iperspettrale MIVIS per l’indagine archeologica e la ricostruzione del territorio della parte settentrionale dell’antico ducato Longobardo del Friuli », Archeologia aerea, 6, Claudio Grenzi Editore, Foggia, 2012, pp. 37-48.
  • DEGRASSI D., GHERDEVICH D., GONIZZI S., « Historic and archaeological itineraries for the discovery of Friuli during the Lombard period », actes du Congrès 16th International Conference on Cultural Heritage and New Technologies, Museen der Stadt, Wien (A), 2011, pp. 154-170.
  • GHERDEVICH D., « L’analisi spaziale e la foto aerea come strumenti per la ricostruzione della viabilità antica », Archeologia Aerea, 4, Claudio Grenzi Editore, Foggia, 2010, pp. 227-234.
  • GHERDEVICH D., « Insediamenti e viabilità medievale nel Friuli Venezia Giulia: nuovi dati dall’analisi spaziale », actes du Congrès Geografie del popolamento: casi di studio metodi e teorie, Ed. Univ., Siena, 2009, pp. 41-49.

Eric GROSSO

 Eric GROSSO
 School of History, Classics and Archaeology – University of Edinburgh
 Eric.Grosso@ed.ac.uk

De 2004 à 2013, Eric GROSSO travaille à l’Institut National de l’Information Géographique et Forestière où ses recherches portent principalement sur l’intégration de données géographiques (contemporaines et historiques), les services web géographiques et la cartographie en ligne. Durant cette période, il participe entre autres au projet ALPAGE (AnaLyse diachronique de l’espace urbain parisien : Approche GEomatique) visant à mettre en place des outils permettant de développer les recherches concernant l’espace urbain parisien, et au projet GéoPeuple permettant la construction de bases de données géographiques historiques aidant à l’analyse de l’évolution de données administratives et démographiques à différentes périodes basée sur des critères topographiques et démographiques. Fin 2013, il rejoint l’université d’Édimbourg et travaille actuellement au sein du projet MESH (Mapping Edinburgh Social History) ayant pour objectif de créer un atlas papier et numérique de la ville d’Édimbourg.

Publications
  • GROSSO E., PARENT B., PLUMEJEAUD C., 2014. Dissemination and Geovisualization of Territorial Entities’ History. Journal of Spatial Information Science (JOSIS), Vol. 8, pp. 73-93.
  • CHAREILLE P., GROSSO E., NOIZET H., ROBERT S., 2013. Analyses morphologiques du parcellaire ancien de Paris. In H. NOIZET, B. BOVE et L. COSTA (dir.), Paris de parcelles en pixels : des plans Vasserot au SIG ALPAGE, Presses Universitaires de Vincennes (PUV) et Ville de Paris, Paris, Avril 2013.
  • GROSSO E., NOIZET H., 2012. Mesurer la ville : Paris de l’actuel au Moyen Âge, Les apports du système d’information géographique ALPAGE. In « Cartes et géomatique », revue du Comité Français de Cartographie sur les publications de la conférence ICC 2011, No. 211, mars, pp. 85-100.
  • GROSSO E., 2011. SEREDONA: a web platform to integrate historical geographic data into current georeferenced frameworks. In A. Ruas (editor), Advances in Cartography and GIScience Vol.1, Selection from the 25th International Cartographic Conference (ICC’11) (fully refereed proceedings), Lecture Notes in Geoinformation and Cartography (LNG&C), Springer-Verlag Berlin Heidelberg, pp. 117-128.
  • GROSSO E., 2010. Integration of historical geographic data into current georeferenced frameworks: A user-centred approach. In e-Perimetron, International web journal on sciences and technologies affined to history of cartography and maps, Vol. 5, No. 3, pp. 107-117.

Hélène MATHIAN Hélène MATHIAN
 Laboratoire « Environnement, Ville, Société » (UMR 5600)
 helene.mathian@ens-lyon.fr

Hélène MATHIAN, est ingénieure de recherche au CNRS. Elle s’est spécialisée dans la gestion, le traitement et la représentation des données géographiques. Elle s’attache, à partir de questions sur les processus de transformation de l’espace, à mettre en place une chaine de formalisation allant de la conception de bases de données cohérentes pour des objets géographiques évolutifs, à leurs analyses et leurs représentations cartographiques. Elle met en œuvre des modèles d’analyse spatiale sur la base de méthode statistiques ou informatiques, associant démarches empiriques et modélisatrices pour approcher le changement à différents échelons. Ses domaines d’applications sont plus spécifiquement les organisations urbaines. Elle travaille actuellement à l’UMR Environnement, Ville, Société à Lyon, au sein de la plateforme ISIG (Image et Système d’Information Géographique).

Publications
  • MATHIAN H., SANDERS L., 2014, Objets géographiques et processus de changement, approches spatio-temporelles, ISTE editions, 178p
  • BRETAGNOLLE A., DELISLE F., MATHIAN H., VATIN G., 2015, « Urbanization of the united States over two centuries : an approach based on a long term database » (1790-2010), International Journal of Geographical Information Science, DOI: 10.1080/13658816.2014.999681
  • BRETAGNOLLE A., MATHIAN H., 2014, “Représenter et modéliser un système de villes dans le temps long: une approche ontologique”, in “Ontologies et modélisation par SMA en SHS”, Phan D. (eds), Lavoisier
  • FLEURY A., FRANÇOIS J.-C., MATHIAN H., RIBARDIÈRE A., SAINT-JULIEN T., 2012 « Les inégalités socio-spatiales progressent-elles en Île-de-France ? » Métropolitiques, 6 pages.
  • BERROIR S., MATHIAN H., SAINT-JULIEN T., SANDERS L., 2011, « The Role of Mobility in the Building of Metropolitan Polycentrism » in: Desrosiers & Thériault, Modelling urban dynamics, ISTE-Wiley, 1-25.

Tim SOENS

 Tim SOENS
 Universiteit Antwerpen – Center for Urban History
 tim.soens@uantwerpen.be
 https://www.uantwerpen.be/en/staff/tim-soens/ | https://www.uantwerpen.be/en/projects/gistorical-antwerp/

Tim SOENS est maître de conférence au Centre d’Histoire Urbaine de l’Université d’Anvers (Universiteit Antwerpen – Belgique), avec une spécialisation en histoire du Moyen Âge et histoire environnementale. Ses recherches se situent au cœur du centre d’histoire urbaine ou il a pu développer avec plusieurs collègues une unité de recherche nommée ENVIRHUS : Environmental and Rural History of Urbanised Societies. Dans ses publications, dans les projets de recherche qu’il dirige et dans la formation d’une équipe de jeunes doctorants, il tente de développer quatre axes de recherche : les catastrophes naturelles et la genèse du capitalisme agraire ; les communautés villageoises et la gestion des ressources naturelles ; l’infrastructure environnementale urbaine ; les relations entre ville et campagne. À travers ces deux derniers axes, l’analyse spatiale occupe une place importante, résultant notamment dans l’élaboration de GISTorical Antwerp, Système d’Information Géographique pour l’analyse spatiale de l’environnement et de la société urbaine.

Publications
  • SOENS T., « Flood security in the Medieval and Early Modern North Sea Area: a question of entitlement? », Environment and History, 19 (2013): 209–232
  • DE KEYZER M., JONGEPIER I., SOENS T., « Consuming maps and producing space: explaining regional variations in the reception and agency of mapmaking in the Low Countries during the medieval and early modern periods », Continuity and change: a journal of social structure, law and demography in past societies -issn 0268-4160-29(2014),p. 209-240
  • DOMBRECHT K., SOENS T., VAN ONACKER E., « Metropolis and Hinterland? A Comment on the Role of Rural Economy and Society in the Urban Heart of the Medieval Low Countries », BMGN. Low Countries Historical Review, 127/2 (2012), pp. 82-88.
  • BATS M., CROMBE PH., JONGEPIER I., SOENS T., THOEN E., VAN EETVELDE V., « Brown gold: a reappraisal of medieval peat marshes in Northern Flanders (Belgium) », Water History, 3 (2011), 2, 73-93, DOI: 10.1007/s12685-011-0037-4.
  • SOENS T., « Capitalisme, institutions et conflits hydrauliques autour de la mer du Nord, XIIIe-XVIIIe siècle », in : FOURNIER (P.) et LAVAUD (S.), (ed.), Eaux et conflits dans l’Europe médiévale et moderne. Actes des XXXIIes Journées Internationales d’Histoire de l’Abbaye de Flaran 8 et 9 octobre 2010 (Toulouse, Presses universitaires du Mirail), 2012, 149-171.

Clément VIRMOUX Clément VIRMOUX
 LGP : Laboratoire de Géographie Physique (UMR 8591)
 clement.virmoux@lgp.cnrs.fr
 http://www.lgp.cnrs-bellevue.fr/personne.php?recordID=VIRMOUX

Clément VIRMOUX est spécialisé en prospection géophysique (résistivité électrique, géoradar) et acquisition de données topographiques (DGPS, Station Totale, Structure From Motion, drone). Il développe les protocoles d’acquisition de données pour les différents programmes du Laboratoire de Géographie Physique (LGP) et effectue également le traitement des données sous SIG. Il est ingénieur au LGP depuis 2010. Il intervient dans des programmes de recherche consacrés aux paléoenvironnements (construction des plaines alluviales, reconstructions paléoenvironnementales associées à des sites archéologiques en collaboration avec l’INRAP, évolution du trait de côte en contexte volcanique) et également à des thématiques actuelles (fonctionnement des hydrosystèmes, suivi d’érosion de berge par photogrammétrie, mesures de débits, mesures topographiques etc.).

Publications
  • GOMEZ C., LAVIGNE F., LESPINASSE N., VIRMOUX C., 2014 , GPR investigation of Si Pamutung Archaeological remains. In : Perret D. & Surachman H. (ed.), 2013. The Settlement of Si Pamutung in Padang Lawas, North Sumatra (9th-13th centuries CE. Ecole Française d’Extrême-Orient (EFEO).
  • AUBRY B., MAZET S. ET COLLABORATEURS : AOUSTIN D., BEDAULT L., BEMILLI C., BIARD M., BOULINGUIEZ PH., CARPENTIER V., CHANTREUIL L., CHARRAUD F., CHAUSSE CH., COMTE I., DELNEFF H., DUPONT C., FAJON PH., FROUIN M., GALLOUIN E., GANDOIS H., GHESQUIERE E., GILETTE PH., GRANAI S., HULIN G., LEFEBVRE R., LEFORT A., LEROYER CH., MANCEAU L., MICHEL S., MOUGNE C., RICHE C., SEIGNAC H., TESSIER V., THERON V., VIRMOUX CL., (2013) , Au bord de l’eau ! Les fouilles du Port-Chanvre à Alizay et Igoville (Eure), présentation liminaire : méthodes, attendus, premiers résultats. In L. Lioger (dir.) : Publication des actes des Journées archéologiques de Haute-Normandie, Rouen, 11-13 mai 2012, Presses universitaires de Rouen et du Havre, Mont-Saint-Aignan, 33-46.
  • AURELI D., BOSCHIAN G., CHAUSSE CH., DEGEAI J.PH., KUZUCUOGLU C., NICOUD E., PAGLI M., ROBERT V., VILLA V., VIRMOUX CL., 2014, Valle Giumentina (Abruzzes, Italie); Nouvelle approche stratigraphique d’une séquence lacustre du Pléistocène moyen et premiers résultats. Colloque Q9 AFEQ. Le Quaternaire, marqueurs, traceurs et chronomètres, Lyon, 26-28 mars 2014
  • CHENET M., COSSART E., CUENOT J.F., FORT M., PERRIER R., VIRMOUX C., (2012) , Evolution of cryo-conditioned landforms since the Little Ice Age and implications on permafrost degradation: acase study from the Lac Rouge rockglacier (Clarée Valley, Southern French Alps), European Geosciences Union (EGU) General Assembly, Vienna, Austria, 22-27 April 2012.

École d’Été 2015 du LabEx DynamiTe

 Présentation

 Comité d’organisation

 Programme

 Informations pratiques