École d’Été 2018 – Comité d’organisation

Silhouette femme Malika MADELIN
 Prodig : Pôle de Recherche pour l’Organisation et la Diffusion de l’Information Géographique (UMR 8586)
 malika.madelin@univ-paris-diderot.fr
 http://www.prodig.cnrs.fr/spip.php?article1589

Malika MADELIN est enseignante-chercheuse à l’université Paris Diderot et membre de l’UMR 8586 Prodig. Ses thématiques de recherche portent principalement sur la climatologie aux échelles fines (climat urbain, pollution de l’air, vigne-climat), avec une forte composante en outils (traitements et représentations). Elle travaille aussi sur d’autres thématiques (foncier, réseaux sociaux) avec des questionnements alors méthodologiques, en particulier ceux autour de l’information territoriale locale.

Publications

Florent LE NÉCHET

 Florent LE NÉCHET
 LVMT : Laboratoire Ville Mobilité Transport (UMR T 9403)
 florent.lenechet@u-pem.fr
 http://www.lvmt.fr/equipe/florent-le-nechet/

Florent LE NECHET est Maître de Conférences à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM), chercheur au laboratoire Ville, Mobilité, Transport (LVMT) et enseignant à l’École d’Urbanisme de Paris (EUP). Ingénieur et géographe, ses recherches portent sur la mesure et la modélisation des liens entre organisation spatiale des territoires, et pratiques de mobilité. Ses outils combinent l’analyse de données, y compris des données massives de localisation, et la modélisation multi-agents. Enseignant à l’Ecole d’Urbanisme de Paris, il est coresponsable du parcours de Master 2 « Transport, Mobilité ».

Publications

Thomas LOUAIL Thomas LOUAIL
 Géographie-Cités (UMR 8504)
 thomas.louail@parisgeo.cnrs.fr
 http://www.parisgeo.cnrs.fr/spip.php?article144

Thomas LOUAIL occupe un poste de chercheur permanent à l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS (INSHS) et travaille actuellement au sein de l’UMR Géographie-cités à Paris. Diplômé en intelligence artificielle à l’Université Pierre-et-Marie-Curie (2005), il a ensuite obtenu un doctorat en informatique à l’Université d’Evry (2010). De 2012 à 2016, il a été postdoctorant dans diverses unités d’informatique et de physique statistique (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse [IRIT], Institut de Physique Théorique [CEA] et Institute for Cross-Disciplinary Physics and Complex Systems [IFISC]). Son travail se concentre principalement sur l’utilisation de données individuelles anonymes omniprésentes pour mesurer, modéliser et, espérons-le, mieux comprendre les dynamiques sociales. Il s’intéresse particulièrement aux déterminants de nos pratiques spatiales.

Publications

École d’Été 2018 du LabEx DynamiTe

 Présentation

 Équipe pédagogique

 Programme

 Informations pratiques