Poste d’Ingénieur de Recherches – Production et analyse de données

Ingénieur de Recherche - Production et analyse de données
 Cette offre a expiré. 

Production et analyse de données

Contexte :

Le Groupe de Travail « Mobilité » du LabEx DynamiTe décrypte les pratiques spatiales des mobilités des populations qui contribuent à l’émergence de nouvelles territorialités.

Dans cette perspective, le poste d’ingénieur-e demandé permettra de collecter et d’analyser des données inédites sur les mobilités à large échelle dans le cadre de la métropole parisienne. Deux types de populations mobiles seront enquêtés: les touristes et les vendeurs de rue. Le caractère multiforme et innovant de l’offre de services à destination des touristes est au centre du projet de recherche. Par ailleurs, ces deux populations, qui témoignent d’une mondialisation par le haut et, par le bas, sont rarement analysées simultanément.

Le projet a pour objectif de montrer comment leurs interactions fabriquent la métropole et comment l’informalité, associée (à tort) aux métropoles du Sud, se retrouve au centre même des capitales occidentales. Il est également prévu d’étudier les systèmes de régulation et de gouvernance à l’œuvre dans ces espaces publics. Quatre lieux touristiques les plus fréquentés ont déjà été explorés : Tour Eiffel, Tuileries-Louvre, Montmartre et Notre-Dame.

L’ingénieur/e recruté/e effectuera un recensement de l’offre informelle de services aux touristes, analysera les coprésences des touristes et des vendeurs, ainsi que les formes de régulation perçues par ces deux populations et la mise en place concrète de ces dispositifs de contrôle, comme celui de la vidéosurveillance. Des méthodes déjà éprouvées comme l’observation directe, les questionnaires et entretiens approfondis seront mis en œuvre. L’ingénieur/e devra également expérimenter des méthodes plus innovantes d’arpentage avec les touristes et les vendeurs et de photographies systématiques et de films pris grâce à une caméra embarquée permettant ainsi de déployer une analyse de toute la complexité des interactions entre ces deux populations mobiles. La quantification de différentes zones selon le degré de perception du contrôle par l’élaboration de cartes mentales est également dans les missions à accomplir par l’ingénieur/e.

Avec les chercheur-es impliqué/es dans le projet (Sandrine BERROIR, Nadine CATTAN, Matthieu DELAGE, Antoine FLEURY, Jean-Baptiste FRÉTIGNY et un doctorant CIFRE avec la Mairie de Paris Ulysse Lassaube), l’ingénieur/e doit valoriser les résultats de ces réalisations et recherches sous forme de publications et communications.

Cette recherche s’effectue dans le cadre d’un projet collectif « WHIG WHat Is Governed » en partenariat avec Sciences Po et l’Université Paris 3, cofinancé par la COMUE Sorbonne Paris Cité.

Profil du poste :

L’ingénieur/e d’études se verra confier le travail de terrain qui consiste à recenser et étudier les lieux parisiens de rencontres entre les touristes et les vendeurs de rue. La collecte de l’information se fera par une récurrence d’observations des quatre terrains déjà analysés dans le projet durant le dernier trimestre 2014 : Tour Eiffel, Tuileries-Louvre, Montmartre et Notre-Dame. L’ingénieur-e devra ensuite mettre en place une grille d’entretiens et de questionnaires pour saisir les modalités de la coprésence et de l’interaction entre ces deux types de populations mobiles. Elle/Il mettra en œuvre également des méthodes innovantes de photographies systématiques et de films grâce à une caméra embarquée afin de déployer une analyse fine de la complexité de la coprésence et de la rencontre de ces deux populations.

Afin de questionner les modalités de gouvernance de ces lieux de rencontres, l’ingénieur-e devra ensuite croiser les dynamiques observées avec une analyse des dispositifs de contrôle, comme celui de vidéosurveillance et élaborer une analyse de la morphologie et du fonctionnement de ce dispositif. L’ingénieur-e doit quantifier ces différentes zones de coprésence selon le degré de perception du contrôle et élaborer des cartes mentales. Des entretiens avec les acteurs de certaines administrations seront également effectués.

A chaque étape de ce travail, l’ingénieur-e fournira un état rédigé des résultats obtenus, explicitant la méthodologie suivie, détaillant les résultats sous forme de tableaux et de cartes, assortis de premiers éléments d’interprétation. Il/elle participera à la rédaction du rapport final et des premières publications scientifiques qui découleront de ces travaux et de ceux du reste de l’équipe.

Missions confiées :

Analyser et caractériser le commerce mobile informel à destinations des touristes à Paris :

  • observations de terrain directes et participantes dans les lieux de coprésence des touristes et des vendeurs de rue (en particulier dans les quatre terrains de l’étude : Tour Eiffel, Tuileries-Louvre, Montmartre et Notre-Dame) ;
  • élaboration d’une grille d’entretiens à destination des touristes et des vendeurs de rue ;
  • identification des acteurs/gestionnaires d’administration pour entretiens approfondis ;
  • élaboration de cartes mentales pour quantifier le degré de perception du contrôle de ces lieux par les touristes et les vendeurs de rue ;
  • réalisation de photos et de films grâce à une caméra embarquée pour déployer une analyse de la complexité des interactions entre les deux populations étudiées ;
  • traitement de l’image et des entretiens grâce au logiciel NVIVO ;
  • analyse et cartographie thématique des lieux de coprésence d’une mondialisation par le haut et par le bas à différentes échelles (terrains sélectionnés, quartiers, Paris).

Coordonner les recueils d’informations :

  • développer les outils et les méthodes dans un objectif d’appropriation par les différents chercheurs impliqués dans le projet ;
  • constitution de fiches terrains portant sur les populations mobiles recensées et permettant le suivi, à chaque étape, du travail réalisé.

Participer à un programme de recherche collectif :

  • participer aux réunions de l’équipe du projet et présentation de l’état d’avancement du travail de terrain ;
  • valoriser les réalisations sous forme de publications collectives.

Profil recherché :

Doctorat en Géographie.

Compétences demandées :

  • Observation de terrain, directe et participante ;
  • questionnaires et entretiens approfondis semi-directifs ;
  • connaissances et pratiques de NVIVO ;
  • méthodes d’analyse spatiales et statistiques ;
  • maîtrise d’ARCGIS, de QGIS et de la cartographie assistée par ordinateur (Philcarto, Illustrator) ;
  • bonne capacité de rédaction exigée ;
  • participation à la rédaction d’articles scientifiques ;
  • aptitude à s’intégrer dans une équipe de recherche ;
  • rigueur et autonomie.

Conditions de recrutement :

La personne recrutée effectuera sa mission au sein de l’UMR Géographie-cités à Paris.

CDD de 4 mois (niveau de rémunération Ingénieur de Recherche) à compter du 01/06/2015

Envoi des dossiers de candidature (CV + lettre de motivation) avant le 08/05/2015 à :

Contacts :