Poste d’Ingénieur d’Études – Chargé/e d’analyses sédimentologiques et chimiques

Sediments
 Cette offre a expiré. 

Chargé/e d’analyses sédimentologiques et chimiques en laboratoire des sédiments naturels et anthropiques (Programmes Naachtun et HydroAgro)

Contexte :

Dans le cadre du LabEx DynamiTe et en particulier de son Groupe de Travail « Changements environnementaux et sociétés dans le passé », des environnementalistes du laboratoire de Géographie Physique (UMR 8591) et des archéologues du laboratoire Archéologies des Amériques (UMR 8096) collaborent sur des travaux portant sur les paléomilieux et les interactions sociétés-milieux survenus au niveau des basses terres mayas (cité de Naachtun et ses alentours). Les travaux s’inscrivent dans le cadre de projets en cours :

  • programme NAACHTUN (Coord. P. Nondedeo) ;
  • programme HYDROAGRO – Dynamiques croisées des sociétés et des milieux dans les basses terres mayas : coévolution, crises et résiliences à Naachtun (Guatemala) (Coord. E. Lemonier & C. Castanet). Réponse à l’appel à projet de l’Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne au titre de sa politique scientifique 2014-2015).

Les travaux analytiques (sédimentaires) constituent actuellement un maillon clé des méthodologies mises en place à l’interface des milieux et des sociétés au sein des projets Naachtun – HydroAgro – Mayalid. L’étude des séquences alluviales (intra-site et hors-site) permettront de caractériser les modalités de l’alluvionnement : milieux terrestres ou aquatiques, inondations ou étiages (sècheresses), milieux impactés par les apports issus de l’érosion. L’étude des séquences colluviales (intra-site et hors-site) permettront la caractérisation des phases d’érosion et de stabilité en regard des phases d’emprise et de déprisse des sociétés sur les milieux, de la gestion de ces derniers et des changements hydroclimatiques. L’étude des sols et des paléosols (naturels et archéologiques) permettront de caractériser les paléomilieux d’interface qu’ils représentent et leurs usages.

Missions confiées :

L’Ingénieur d’Études recruté devra pouvoir mobiliser des compétences de chimie et de sédimentologie de façon à réaliser les analyses indiquées ci-après à l’aide des appareils de mesure suivants : Granulométrie laser (Granulomètre laser Coulter), Susceptibilité magnétique (Susceptibilimètre), Carbone organique, Azote, C/N, Carbonates, Souffre (Analyseur élémentaire), Gypse (Infrarouge à transformée de Fourrier) et éventuellement Phosphore, Potassium (Spectromètre dans le visible).

Profil recherché :

Bac +4 ou Bac + 5 (domaines de la Chimie, de la Physique et/ou des Géosciences).

Compétences demandées :

  • Formation initiale en Chimie, en Physique et/ou en Géosciences et connaissances dans l’un des domaines suivants : chimie, physique, géomorphologie, géologie, géoarchéologie, pédologie ;
  • volonté d’intégration dans le contexte de recherche du projet ;
  • autonomie et capacité à contribuer simultanément à plusieurs types d’analyses ;
  • qualités relationnelles ;
  • maîtrise de l’outil informatique : bureautique, graphique, etc. ;
  • qualités rédactionnelles.

Conditions de recrutement :

L’Ingénieur d’Études recruté effectuera sa mission au Laboratoire de Géographie Physique et travaillera en collaboration avec les chercheurs, les enseignants-chercheurs et les ingénieurs (en particulier, l’ingénieur d’étude de chimie-sédimentologie du laboratoire) impliqués dans les projets de recherche en cours sur les Basses Terres Mayas.

CDD de 4 mois (niveau de rémunération Ingénieur d’Études) à compter du 2 février 2015.

Envoi des dossiers de candidature (CV + lettre de motivation) avant le 10 janvier 2015 à :

labex.dynamite@hesam.eu
cyril.castanet@cnrs-bellevue.fr

Entretiens prévus la semaine du 12 au 16 janvier (à priori le 15 janvier 2015).

Contact : cyril.castanet@cnrs-bellevue.fr