Poste d’Ingénieur d’Études – « Réalisation d’enquêtes et analyses de données statistiques »

Zone pavillonaire vue du ciel
 Cette offre a expiré. 

« Réalisation d’enquêtes et analyses de données statistiques sur quatre terrains franciliens »

Date limite de candidature : mercredi 22 novembre 2017

Télécharger la fiche de poste complète :

Contexte :

Depuis le début de son fonctionnement, le Groupe de Travail « Produire la ville ordinaire » du LabEx DynamiTe porte un intérêt spécifique aux espaces périphériques, à travers les jeux d’acteurs à l’origine de leur production (notamment interactions entre promoteurs immobiliers et collectivités locales), à travers les enjeux sociaux qu’ils supportent également. Ces enjeux renvoient directement à la question de l’accès au logement pour le plus grand nombre, aux parcours et stratégies résidentielles des ménages ou encore aux jeux de voisinages et de cohabitation résidentielle recouverts sous la problématique de la mixité sociale.

Les changements qui affectent les périphéries populaires franciliennes apparaissent particulièrement vifs, mais aussi complexes à saisir et à interpréter. Ces changements renvoient d’une part au processus de polarisation socio-spatiale qui affecte l’ensemble de l’Ile-de-France : la part des ménages pauvres et modestes continue de se renforcer dans les communes les plus populaires, tandis que celle des ménages aisés se fait toujours plus faible. Ces changements renvoient d’autre part à un autre processus, de « moyennisation » :  les communes populaires voient également la part des catégories moyennes inférieures se renforcer, tandis que l’offre immobilière en accession à la propriété s’est développée très rapidement dans ces communes au cours des années 2000. Le lien entre les changements de composition sociale de ces communes et le peuplement de cette offre immobilière nouvelle reste mal connu, et le programme d’enquêtes et d’analyse de données statistiques qui fait l’objet de cette demande de moyen vise justement à aborder cette question de front.

Missions confiées :

Les enquêtes qualitatives et les analyses statistiques programmées visent à reconstituer le peuplement d’ensembles immobiliers récents, dans 4 terrains franciliens complémentaires relativement aux questionnements de recherche :

  • Stains (93) : une commune de la « banlieue rouge », récemment mais massivement investie par les promoteurs. La problématique de la mixité sociale sera particulièrement fouillée dans ce territoire marqué par deux vagues massives de logement social, dans les années 20 puis dans les années 60.
  • Romainville (93) : une commune où les investissements locatifs mais aussi pour la résidence principale parient sur le gain d’accessibilité engendré par le prolongement de la ligne 11 de métro.
  • Montereau-Fault-Yonne (77) : nous nous focaliserons dans ce contexte en grande couronne sur l’offre immobilière en accession à la propriété développée à proximité des opérations massives de renouvellement urbain de la ZUP de Surville – cette nouvelle offre étant un élément essentiel de la stratégie municipale de renouvellement urbain.
  • Sainte-Geneviève-des-Bois (91) : il s’agira ici de reconstituer le peuplement d’un ensemble pavillonnaire dans un contexte plus banal que celui de Montereau-Fault-Yonne, contexte néanmoins exemplaire de la promotion immobilière en milieu périurbain.

Les enquêtes auprès des ménages résidents comporteront un module biographique à même d’enregistrer les trajectoires résidentielles ; elles seront complétées par des entretiens auprès des propriétaires non-résidents, de manière à cerner les stratégies d’investissements locatifs, par des entretiens auprès des promoteurs et des élus locaux.

Ce programme d’enquêtes sera en outre complété par une exploration ciblée de la base BIEN sur les 4 sites retenus, visant à contextualiser les trajectoires résidentielles et les processus de filtrage observés dans les ensembles immobiliers retenus relativement aux tendances locales.

Livrables attendus :

  • Entretiens retranscrits ; résultats de l’exploitation de la base BIEN mis en forme.
  • Présentation des travaux dans le cadre d’une journée d’étude sur les nouveaux ensembles résidentiels périphériques organisée à l’issue de la mission.
  • Participation à la rédaction d’un article pour une revue internationale classée.
Planning missions

Profil recherché :

Poste d’Ingénieur d’Études, ouvert au titulaire d’un master de géographie ou de sciences sociales.

Compétences demandées :

  •  Maîtrise des méthodes d’investigation qualitatives ;
  • maîtrise des méthodes d’analyses des données ;
  • rigueur et autonomie ;
  • une connaissance du terrain francilien serait un plus.

Conditions de recrutement :

La personne recrutée effectuera sa mission à Paris, dans un des laboratoires porteurs du Groupe de Travail (UMR 8586 – Prodig).

CDD de 4 mois (niveau de rémunération Ingénieur d’Études) à compter du jeudi 1er février 2018.

Envoi des dossiers de candidature (CV + lettre de motivation) jusqu’au mercredi 22 novembre 2017 (inclus) à :